CPIE Pays de Morlaix Trégor
listMenu     Vous êtes ici :  ULAMiR-CPIE Pays de Morlaix-Trégor > Chantier d’insertion

Brèves
Animations nature
lundi 10 juillet

De nombreuses animations sont proposées tout au long de l’été !

Un chantier d’insertion pour les publics en difficulté

Notre action d’insertion

JPEG - 11.5 ko
Sentier côtier

Le chantier d’insertion de Lanmeur fonctionne depuis 1992. Au départ, notre souci majeur était de donner la possibilité aux publics en difficulté de retrouver une activité professionnelle durant une période de 6 mois à un an afin de reprendre des automatismes permettant une meilleure insertion dans le monde du travail.
Après 13 années de fonctionnement, nous savons à quel point il est difficile pour une personne au chômage depuis 3 ans et ayant des problèmes personnels importants de retrouver un travail “classique”. Nous avons donc continué à accueillir de nouvelles personnes sur le chantier, nous avons mené une action d’accompagnement avec la plupart.
En parallèle de notre action d’insertion, les collectivités ont constaté l’efficacité d’une telle équipe au service de l’environnement (sentiers de randonnée, sites sensibles, petit patrimoine rural, entretien de cours d’eau etc...), et un dialogue s’est engagé sur la possibilité de pérenniser certains emplois.
Nous sommes partenaires de la Communauté d’Agglomération du Pays de Morlaix (CAPM), du syndicat mixte de l’aménagement du bassin du Trégor pour l’entretien des cours d’eau. Nous travaillons avec la Compagnie Générale des Eaux (CGE) à l’entretien des stations d’épuration et des plans de lagunage. Ponctuellement, nous travaillons également en direct avec les communes pour certains chantiers d’aménagement de sentiers ou de zones à aménager.
Cet ensemble d’accords nous permet d’envisager la pérennisation de deux à trois emplois dont, bien entendu, bénéficieront les personnes que nous suivons depuis l’origine de ce chantier et que nous voyons difficilement occuper un emploi dans le privé sans encadrement.
Ceci permet de montrer aux autres personnes en cours d’insertion que grâce à leur motivation et leur volonté, des emplois peuvent être créés.
Bien entendu, ceci n’est qu’une étape et il ne faut pas oublier que notre mission d’insertion reste importante.
En 2005, nous avons donc accueilli 8 nouvelles personnes bénéficiaires du R.S.A. ou de minima sociaux et ayant une durée importante de chômage.
C’est Michel Tanguy qui encadre l’équipe et ses qualités professionnelles apportent un suivi individuel plus important aux personnes en grande difficulté. Julien Le Coz l’agent d’entretien des cours d’eau l’accompagne dans cette mission. Cependant nous travaillons toujours en étroite collaboration avec les services d’insertion du Conseil Général et ponctuellement avec le PLIE du Pays de Morlaix.

Conclusion
Ces chantiers permettent, malgré les nombreuses difficultés rencontrées, de maintenir des personnes en grande difficulté dans une activité minimum. Nous ne pouvons pas affirmer que la majorité d’entre eux pourra retrouver une activité professionnelle classique.
Cependant, l’activité “entretien et valorisation de l’environnement” n’était pas prise en compte jusqu’à présent par le secteur professionnel. Nous remarquons que ce type de travail que nous effectuons n’intéresse pas les entreprises paysagistes locales.
Nous avons donc créé une véritable équipe professionnelle au service de l’environnement sur le Trégor. Cette équipe travaille en relation avec les collectivités et les partenaires sensibles à la valorisation et à la préservation de notre environnement.
Il semble actuellement que si nous n’arrivons pas à créer de véritables emplois pour les personnes que nous suivons depuis quelques années, elles auront de nombreuses difficultés à trouver une activité professionnelle dans le milieu privé.
Nous nous engageons donc à continuer notre activité d’insertion mais aussi à créer un certain nombre d’emplois en priorité pour les personnes que nous suivons depuis le début.